[:fr]Rouen, le 22 mai 2018 – Pour la troisième fois, la filière aéronautique normande sera présente au salon Eurosatory, le plus grand salon International de la Défense et de la Sécurité Terrestres et Aéroterrestres. 16 entreprises seront réunies sous le Pavillon NAE dans le Hall 6 du Parc des Expositions (stand FE 517/527). Inauguration le 12 juin à 12h.

Eurosatory est un salon à résonnance fortement internationale avec 2/3 des 1.571 exposants venant de l’étranger sur les 57 pays représentés lors de la précédente édition en 2016. Eurosatory est également le reflet des dernières tendances en matière de sécurité et de défense.

Ainsi, ce sont 16 entreprises de pointe dans les domaines de la sécurité et de la défense qui représenteront la filière normande : ACGB (14,)  AMG Technologies (27), ATOS RACKS (14), BOUST – Groupe CERI (27), CORDON DS2i (27), EINEA – SELHA Group (76), ELECTROPOLI  (50), ELVIA PCB GROUP (50)  MAUGARS INDUSTRIE (76), MEGA-P AMERIS GROUP (27), RESSORTS MASSELIN (76), SEPROLEC (14), SOLCERA (27), STARNAV (14), SYSNAV (27) et VALLET – GCA GROUP (27).

La présence de ces entreprises répond à une double ambition :

la première consiste à capter de nouveaux marchés dans le secteur de la défense et de la sécurité. En effet, ce secteur est depuis deux ans dans une phase très dynamique au vu de la situation géopolitique mondiale difficile ; par ailleurs, la hausse du budget de la défense français à 2% du PIB jusqu’en 2025, contre 1,78% l’an passé, va également catalyser les ventes dans ce secteur d’activité.

la seconde ambition est tournée vers l’export qui représente aujourd’hui environ 25% du chiffre d’affaires des PME/ETI de la filière. Aussi, l’accompagnement de ses membres à l’international figure au rang des activités prioritaires de Normandie AeroEspace en 2018, avec le plan d’action dédié « CAP INTERNATIONAL 2020 », et notamment des actions phares comme le Club Export NAE, ainsi que plusieurs salons dont ILA Berlin, Aerospace & Defense Meetings de Turin et Eurosatory ou encore le salon FARNBOROUGH (UK) en juillet prochain où NAE accompagnera six entreprises pour la seconde fois.

Le secteur de la Défense et de la Sécurité est très bien représenté au sein de la filière Normandie AaroEspace puisque presque 45% de ses entreprises sont concernés, avec pour près la moitié d’entre eux des pourcentages d’activités majoritaires dans ce secteur. La progression des chiffres d’affaires y est majoritairement très bonne, citons par exemple SOLCERA dont le chiffre d’affaires est passé de 18,7 M€ en 2016 à 20,3 en 2017, ainsi que SEPROLEC qui a vu son chiffre d’affaires progresser de 7,4% au cours de l’année 2017. Comme l’indique son Dirigeant « nous devons cette croissance au soutien et à la confiance renouvelés de nos clients ». Egalement SYSNAV qui arrive à 3,5 M€ en 2017 contre 1,9 M€ l’année précédente. 

Parmi les innovations des acteurs normands à l’honneur sous le pavillon NAE :

CORDON DS2i
Spécialiste des systèmes fixes ou mobiles de renseignement, surveillance et de reconnaissance, Cordon DS2i présentera son innovation DPIS, un dôme de protection pour infrastructures sensibles. DPIS est un outil de surveillance mobile capable de détecter automatiquement les intrusions dans une zone circulaire jusqu’à une distance de 1 500 mètres. Doté d’une caméra jour/nuit installée sur un mât d’une hauteur de 20 mètres, DPIS envoie ses vidéos à une station de contrôle reliée par liaison sans fil. Un système innovant qui permet, grâce à un coordinateur, de faire intervenir une patrouille géo-localisée et guidée par une tablette et de compléter l’intervention, au besoin, par l’envoi d’un drone de levée de doute. Cette solution de surveillance temporaire rapidement déployable (installation en 2h) permet de faire face à des situations de crise ou d’urgence. Il peut également être utilisé pour renforcer un dispositif de surveillance existant ou défaillant. Le système DPIS permet de gagner en rapidité et en efficacité dans la détection et l’intervention sur la menace.
Sur Eurosatory 2018, Cordon DS2i présente également sa nouveauté : SMDR2, un Système Mobile de Détection et de Reconnaissance de Génération 2.
Rapidement déployable, ce système est autonome et discret, capable de surveiller de grands espaces, de détecter des activités dans la zone de surveillance, d’aider à la reconnaissance et à l’identification de menaces potentielles. Ce système est adaptable sur tout type de véhicule pickup simple et double cabine. Il se compose:

  • d’un mât d’une hauteur (déployé) de 6,8m  qui permet une visibilité à 360° avec caméra, doté d’une unité optionnelle de position d’azimut qui permet au radar de couvrir 360 ° ;
  • d’un système électro-optique composé d’une caméra thermique (infrarouge) avec agrandissement continu et d’une caméra jour/nuit ;
  • d’un radar doppler à balayage électronique avec angle de scan radar de 90 ° en azimut et 20 ° en inclinaison ;
  • d’une station de contrôle et de supervision avec tableau de bord de surveillance côté passager permettant la connaissance de la situation en temps réel, avec joystick pour contrôler la caméra ;
  • d’outils d’aide à la décision ;
  • d’une facilité Satcom pour recevoir et transmettre données, images et vidéos vers un poste de commandement éloigné.

 

STARNAV réalise actuellement l’adaptation de son dispositif RAPACE pour les besoins de l’Armée de terre. Développé avec le soutien du dispositif RAPID de la DGA, RAPACE est le premier système au monde de réglage optique des armes sans laser et sans tir préalable. Le système utilisera la tablette en dotation dans les groupes de combat (phase prototype actuellement). Le système sera monobloc, avec une IHM spécifique. La précision et la performance seront égales. L’innovation consiste à analyser le canon grâce à une caméra et à afficher un réticule virtuel sur une tablette tactile placée devant la lunette du fusil qui va indiquer l’impact réel de la balle sur la cible. Le réticule virtuel élimine les risques de parallaxe et apporte une précision améliorée.
Concernant la visée astrale, Starnav a avancé sur sa capacité à répondre au besoin jour/nuit. Le BOSS (Boresight Orientation Sun Sensor ou capteur solaire d’orientation d’axe optique) présenté cette année sera donc bien plus sophistiqué que celui du Bourget 2017. Starnav poursuit son développement, dopé par des demandes marché de plus en plus précises.
A noter que Starnav est lauréat 2018 du prix « ingénieur Général Chanson » organisé par l’association de l’Armement Terrestre. Ce prix sera remis par le CEMAT à Eurosatory le 12 juin.

 

SOLCERA exposera un premier produit issu du développement de ses céramiques transparentes « Cera4protect »: un diascope (un instrument d’optique utilisé sur les engins blindés). Cette fenêtre blindée est fabriquée par la société OPTSYS (filiale de NEXTER) sur la base des céramiques transparentes développées par Solcera. Solcera est partenaire avec Optsys et Nexter dans un projet d’étude amont (PEA) financé par la DGA.
Grâce à ses qualités uniques d’adaptabilité et de transversalité, les céramiques transparentes développées par SOLCERA sont capables de répondre aux exigences de secteurs aussi diversifiés que la défense, la métallurgie, le traitement de l’eau, l’optique ou l’optronique. Elles ouvrent de nouvelles perspectives en matière de protection balistique et d’optique dans le domaine visible et infrarouge et proposent une alternative économique par rapport aux solutions monocristallines existantes. Les céramiques transparentes de SOLCERA sont élaborées par un procédé de métallurgie des poudres. Les avantages se mesurent notamment en termes de flexibilité du design des composants et de la fabrication de solutions plus légères et performantes.

L’entreprise ACGB quant à elle a signé un contrat de coopération la positionnant en tant que fournisseur du réservoir à carburant équipant les véhicules GRIFFON dans le cadre du projet Scorpion, un marché conclu pour une durée de dix ans.

 

Télécharger un visuel du Pavillon NAE :
https://rougesafran.com/wp-content/uploads/2018/05/Pavillon-NAE.jpg

 

Télécharger le communiqué de presse[:]