Intercepteur réseaux de télécommunications

Quel rôle joue-t-il ?

 
Il participe à l’élaboration du renseignement dans les états-majors et postes de commandement.
 

Quels sont ses champs d’intervention ?

 

  • Au sol ou à bord d’aéronefs, au sein d’unités en France ou à l’étranger.
  • Il contrôle et surveille les réseaux.
  • Il évalue la qualité technique des fréquences allouées à l’Armée de l’air.
  • Il entraîne les utilisateurs des réseaux de transmissions à travailler en ambiance
    radioélectrique dégradée.
  • Il effectue des opérations de brouillage ou d’intrusion afin de perturber le fonctionnement
    des émissions adverses.
  •  

    Où peut-il être affecté ?

     

  • En escadron électronique sol (Orléans).
  • En escadron d’interception de signaux électroniques (Evreux).
  • A la Direction du renseignement militaire (Creil).
  • Au Centre de formation et d’exploitation des émissions électromagnétique (Metz). Au Centre renseignement Air.
  • Dans un poste outre-mer.
  •  

    Quel est son statut ?

     
    Sous-officier
     

    Ce que l’on attend de moi

     

  • Je recherche et intercepte des réseaux.
  • J’analyse et apprécie l’information contenue.
  • Je la mets en perspective avec d’autres sources de renseignement.
  • Je participe à l’élaboration du renseignement.
  •  

    Cela s’adresse à moi si …

     

  • Je suis de nationalité française, âgé(e) de moins de 24 ans au moment du dépôt de candidature et de moins de 25 ans au moment de la signature du contrat d’engagement.
  • Je suis titulaire d’un baccalauréat général, technologique ou professionnel.
  • Je réussis les tests de sélection et je satisfais aux normes médicales de la spécialité.
  •  

    Comment se déroule la formation ?

     

  • Ma formation dure 55 semaines : je débute par 16 semaines de formation militaire, suivies de 39 semaines de stage de qualification élémentaire.
  • Cette formation initiale est suivie d’une phase d’application en unité, sous la forme d’un parrainage de six mois.
  •  

    Quelle est l’échelle de rémunération ?

     
    Solde pour un célibataire logé*

  • A l’entrée à l’école des sous-officiers de Rochefort (aviateur) : 1 316 euros net
  • A l’obtention du grade de sergent (13ème mois de service) : 1 394 euros net
  • A l’obtention du grade de sergent-chef (10 ans de service avec brevet supérieur) : 1 571 euros net
  • A noter : une prime à l’engagement initial de 1 067 euros brut est versée au 13ème mois de service, ainsi qu’une prime de 1 525 euros brut au premier jour de la cinquième année de contrat.
    * au 1er septembre 2013 – Solde à laquelle peuvent s’ajouter des indemnités selon la situation familiale et l’affectation géographique.

    Télécharger la fiche métier