Il a fallu attendre une quinzaine d’heures avant que l’échec soit officialisé, malgré la diffusion sur les réseaux sociaux chinois de prises de vues de panaches de fumée significatifs dans le ciel de la base de lancements de Taiyuan, dans le nord-est de la Chine.

Une fusée Longue Marche 4C avait été lancée quelques minutes auparavant, le 23 mai à 6h49, heure de Pékin, soit la veille à 22h49 UTC. Elle devait placer sur orbite polaire basse le satellite de reconnaissance radar Yaogan 33, d’une masse inconnue.

Le troisième étage de la LM 4C aurait été victime d’une avarie, empêchant la satellisation et provoquant le retour sur Terre du lanceur et de sa charge utile.

Source : L’échec d’une fusée chinoise Longue Marche 4C confirmé – Air&Cosmos