CORIA
COMPLEXE DE RECHERCHE
INTERPROFESSIONNEL EN AÉROTHERMOCHIMIE

TUTELLE / SUPPORTED BY
Université de Rouen Normandie, INSA Rouen Normandie, CNRS
Réseau d’appartenance : Carnot ESP, Labex EMC3
SECTEUR D’ACTIVITÉ / BUSINESS
  • Recherches sur les mécanismes physiques et procédés dans les systèmes réactifs menant à une meilleure efficacité énergétique et à la réduction des émissions polluantes et visant la neutralité carbone pour la transition énergétique
  • Spécificités : développement de diagnostics innovants pour les fluides réactifs, modélisations et simulations numériques massivement parallèles
  • Application : domaines de l’énergie et des transports
  • Point fort : capacité à traiter simultanément des études transdisciplinaires à caractère fondamental et des études numériques et expérimentales orientées vers l’application au secteur industriel
DOMAINE DE COMPÉTENCES
  • Département Écoulements Réactifs : Analyse expérimentale
    de la combustion, modélisation et simulation numérique de la combustion, plasmas.
  • Département Turbulence, Atomisation, Sprays et Chaos : Turbulence et mélange, Atomisation et sprays, systèmes dynamiques complexes.
  • Département Optique et lasers : Interaction lumière et particule(s), Sources laser et diagnostics en milieux denses.

CORIA
COMPLEXE DE RECHERCHE INTERPROFESSIONNEL EN AÉROTHERMOCHIMIE

Site du Madrillet BP 12
675 Avenue de l’Université
76801 Saint-Etienne du Rouvray
T 02 32 95 36 00, F 02 32 91 04 85
coria@coria.fr
www.coria.fr 

EFFECTIFS 185

Contact

Armelle Cessou
Directrice

Isabelle Rebiffé-Corty
Administratrice

CORIA élue Pépite RTI de NAE : Projet plateforme Perceval

Les pépites RTI de NAE ont pour but de mettre en lumière les “Pépites” normandes en termes de Recherche, Technologie et Innovation.

Un condensé de technologies au service de la recherche aéronautique

Pour répondre aux problématiques du motoriste aéronautique Safran, la chaire a développé une plateforme expérimentale équipée d’outils de pointe. « La plateforme nous permet de tester les systèmes d’injection de carburant dans des conditions réelles de fonctionnement des moteurs aéronautiques (haute pression, haute température, carburant réel liquide…) sur de nouvelles architectures de chambres de combustion », explique Frédéric Grisch, directeur de la chaire. Le but, comprendre le lien entre la géométrie du système d’injection et ce qui ressort du moteur. Pour cela, la plateforme dispose de systèmes de mesure innovants, par laser, permettant de caractériser des données telles que la température des gaz, l’état de la fl amme, le champs de vitesse, la distribution des gouttes de carburants, etc. Ces mesures servent ensuite au développement et à la validation de simulations numériques 3D, qui permettent d’appréhender mieux encore ces complexes systèmes.

CORIA élue Pépite RTI de NAE : Projet Mesure de la taille des gouttes d’eau et des cristaux de glace

Mesurer la taille des gouttes d’eau et des cristaux de glace

Dans le cadre du projet européen EUFAR (2008-2013) piloté par Météo France, le Coria (COmplexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie) et ses partenaires (l’Institut de Radio-protection et Sûreté Nucléaire de Saclay, le Van Karman Institute de Bruxelles et la société toulousaine COMAT) ont réalisé une prototype aéroporté permettant de mesurer la taille des gouttes d’eau dans les nuages. La gamme de taille de gouttes entre 20 et 200 microns est en effet particulièrement importante afin de comprendre les phénomènes à l’origine des précipitations. La mesure de ces gouttes permet ainsi à Météo France d’effectuer des prévisions météorologiques plus fiables et plus précises. A l’issue de ce projet, les chercheurs ont réalisé que les techniques utili-sées pour la mesure de la taille des gouttes d’eau pouvaient avoir d’autres applications. Au premier rang desquelles la mesure de la taille et des ca-ractéristiques des cristaux de glace. Un second consortium, piloté par Airbus et rassemblant Zodiac Aerospace, l’Institut de Radioprotection et Sûreté Nucléaire, et l’Institut Van Karman, s’est ainsi formé sur le sujet. Plusieurs études ont effet pointé les dangers des vols dans des conditions météorologiques présentant glace ou givre. A l’issue de ce projet, un prototype AIIS (Airborne Interferometric Ice Sensor) a été testé et a pu mesurer la taille des cristaux, en vol, en janvier 2016.