« J’ai le plaisir de vous annoncer que nous venons de terminer les essais de qualification du moteur Vinci, après 148 tirs statiques, déclarait à la presse Alain Charmeau, le président exécutif d’ArianeGroup, à l’occasion de visites d’usines du groupe organisées le 18 octobre. Le Vinci, c’est LE moteur à ergols liquides innovant d’Ariane 6, qui équipera son étage supérieur et sera ré-allumable, ce qui lui permettra de s’adapter aux différentes demandes des clients, qui sont multiples aujourd’hui, notamment avec les constellations de satellites. Il reste encore quelques procédures administratives avant que la qualification du Vinci soit officiellement validée mais, en termes d’essais au banc, c’est terminé. Et c’est extrêmement rassurant de voir ces essais de développement effectués dans les temps, à peine trois ans après la signature du développement du programme avec l’Agence spatiale européenne. »

Source : Le Vinci bon pour le service – Air&Cosmos