L’hydrogène est essentiel à la commercialisation d’avions à zéro émissions d’ici à 2035, mais il doit être stocké à une température exceptionnellement basse de -253 °C. Pour utiliser cette technologie, il faut développer des réservoirs d’hydrogène cryogéniques innovants.

Deux technologies principales permettent à un avion de voler directement avec de l’hydrogène

Nous cherchons constamment à exploiter des technologies innovantes pour nous aider à atteindre notre objectif de commercialiser des avions à zéro émissions d’ici 2035. Un aspect assez fondamental de cet objectif est la façon dont nous alimenterons un tel avion. À ce titre, nous déployons beaucoup d’efforts pour exploiter ce qui nous semble être une option très intéressante : l’hydrogène. En termes simples, il existe deux technologies principales qui permettent à un avion de voler directement avec de l’hydrogène. Vous pouvez alimenter un moteur par combustion d’hydrogène grâce à des turbines à gaz modifiées, et vous pouvez utiliser des piles à combustible à hydrogène pour créer de l’énergie électrique. Et vous pouvez déployer une approche hybride qui utilise un mélange des deux technologies.

Pour en savoir plus : Airbus : ce cœur froid qui fait fonctionner nos avions ZEROe