Les Boeing 737 MAX sont désormais aussi interdits de vol aux Etats-Unis. Ainsi en a décidé le président des Etats-Unis, Donald Trump. La décision devenait en effet inévitable après que la Chine, l’Inde, l’Indonésie, l’Europe, le Moyen-Orient puis le Canada aient imposé par mesure de précaution l’immobilisation de tous les Boeing 737 MAX exploités de et vers leur espaces aériens respectifs. Le Canada a pris sa décision sur la base de données satellites qui sont venues confirmer les fluctuations erratiques de la vitesse verticale du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé le 10 mars dernier, six minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis Abeba avec 157 personnes à son bord, passagers et membres d’équipage. Des données qui sont venues confirmer celles apportées par Flight Radar 24 dès le jour du drame. Reste maintenant à décrypter et à analyser les données des deux « boîtes noires » : enregistreur de paramètres des systèmes avion et enregistreur des sons dans le cockpit (alarmes sonores, échanges entre pilotes). Les deux « boîtes noires » doivent être envoyées dans un laboratoire indépendant, les autorités éthiopiennes en charge de l’enquête ne disposant pas des moyens techniques adéquats pour les lire.

Source : Boeing : Donald Trump demande l’arrêt des vols de 737 MAX – Air&Cosmos