Boeing a signalé le 2 juin l’existence d’un nouveau défaut sur une pièce de ses appareils 737 NG et 737 MAX. Un lot de mécanismes servant au déploiement des becs de bord d’attaque sur les ailes est concerné. Plus de 300 avions devront être contrôlés par les compagnies aériennes à travers le monde. Cette défaillance est révélée alors que le 737 MAX est toujours immobilisé à la suite de deux accidents aériens.

Source : Boeing repère un défaut pouvant concerner 300 avions 737 NG et 737 MAX – L’Usine Aéro