Des images satellites haute définition montrent une importante concentration de bombardiers stratégiques russes sur la base aérienne aérienne russe d’Olenya située à seulement 200 km de la Finlande et de la Norvège, toutes deux membres de l’OTAN.


Le conflit ukrainien et l’accroissement de l’activité de la base d’Olenya

Comme le rapporte le média norvégien The Barents Observer, la base d’Olenya (autrement appelée Olenegorsk-Vysokiy) n’accueille habituellement que quelques bombardiers Tu-22M et avions de transport militaire An-12. Un rôle que les analystes ont récemment vu évoluer tant la base est devenu un poste avancé pour le déploiement de l’aviation longue portée de la Russie à l’automne dernier dans le cadre de la Guerre en Ukraine. Alors que la Finlande et la Norvège ont récemment émises le voeux d’unifier le commandement de leurs forces aériennes aux côtés de la Suède et du Danemark (voir notre article sur le sujet) et depuis l’entrée de la Finlande dans l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) en avril dernier, l’espace de la mer Baltique est plus que jamais une source de tensions et d’inquiétudes pour la Russie.

Pour en savoir plus : De nombreux bombardiers stratégiques russes à capacités nucléaires observés aux portes de l’OTAN