Afin de se positionner sur le marché Aéronautique, Electropoli a obtenu la certification EN9100 en septembre 2015 sur le site d’Isigny-le-Buat.

Fort de son expérience dans les procédés spéciaux et en réponse aux besoins du marché aéronautique (réglementations REACH), Electropoli a industrialisé des nouvelles technologies :

1. Un procédé de zingage allié (Zinc Nickel Alcalin) associé à une passivation en chrome trivalent pour répondre aux nouvelles normes environnementales REACH (Arrêt du Chrome hexavalent et substitution du Cadmium).

Au même titre que le Cadmium, ce procédé est préconisé pour recevoir des traitements complémentaires (peinture). Les performances corrosion en brouillard salin sont de 400 heures sans sel blanc, et de 1000 heures sans oxydation du substrat. L’aspect du dépôt tourne vers un gris bleuté. Les caractéristiques mécaniques sont préservées. Il se substitue alors au Cadmium non fragilisant.

2. Afin d’apporter une réponse globale à la supply chain, des moyens spécifiques à l’application de peinture liquide ont été industrialisés tels qu’une cabine de peinture (6x4m), un sas de dé-solvatation (6x4m), une étuve (5x3m).

3. Toujours pour répondre de manière globale à la supply chain, une ligne multitraitements (l’OAS, TSA, Nickel Chimique moyen et haut phosphore et conversion chimique) sur aluminium verra le jour en Août 2016.

De plus, Electropoli a obtenu la qualification aux procédés spéciaux (AQPS_M_2015_106_00) pour l’application de cataphorèse sur magnésium. Cette technologie est déjà en production depuis six mois pour le revêtement de boitiers spécifiques dédiés à l’armement.