La situation devenait intenable. Après dix ans en tant que président du Directoire de Zodiac, Olivier Zarrouati quittera le groupe le 15 juin. Alors que le rapprochement avec Safran devrait être validé le même jour lors de l’assemblée générale du motoriste, le dirigeant paie l’incapacité de son groupe à mettre fin à des difficultés industrielles commencées dès 2014. Le nième profit warning annoncé en avril – avec un résultat opérationnel courant en perte de 12 millions d’euros – aura été celui de trop.

Source : Grand ménage chez Zodiac avant la fusion avec Safran