[:fr]

Année historique pour Safran. Avec l’acquisition effective de Zodiac un peu plus d’un an après son lancement, Safran devient l’un des géants du secteur : le troisième acteur mondial, hors avionneurs, avec 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et le numéro deux mondial des équipementiers, derrière le géant américain UTC. Une course à la taille qui n’est pas une fin en soi, alors que Safran va devoir relever de nombreux défis : assurer le redressement industriel de Zodiac, accélérer les livraisons du mo

Source : « Il serait présomptueux de dire que Zodiac est sur les rails », reconnaît le patron de Safran[:en]

Année historique pour Safran. Avec l’acquisition effective de Zodiac un peu plus d’un an après son lancement, Safran devient l’un des géants du secteur : le troisième acteur mondial, hors avionneurs, avec 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et le numéro deux mondial des équipementiers, derrière le géant américain UTC. Une course à la taille qui n’est pas une fin en soi, alors que Safran va devoir relever de nombreux défis : assurer le redressement industriel de Zodiac, accélérer les livraisons du mo

Source : « Il serait présomptueux de dire que Zodiac est sur les rails », reconnaît le patron de Safran[:]