Comment les armées vont-elles faire face à l’amputation de plus de 400 millions d’euros de leurs crédits pour l’année 2018? Le projet de loi de finances rectificative fait porter l’ensemble des surcoûts des opérations extérieures au seul ministère des Armées alors qu’ils étaient auparavant partagés par l’ensemble des ministères au titre de la solidarité interministérielle.

Source : La DGA monte au front pour minimiser l’impact des réductions du budget des armées