Si un astéroïde venait sur nous, que pourrait-on faire ? » En partant de cette interrogation et du constat qu’aujourd’hui 1 700 astéroïdes sont considérés comme potentiellement dangereux, la NASA et l’ESA ont développé conjointement la mission AIDA (Asteroid Impact a Deflection Assessment). Le but de cette mission est de valider leur technique de déviation d’astéroïde par impact cinétique non nucléaire. Mais, en raison du manque d’argent côté européen, la mission pourrait être moins complète que prévue.

En effet, lors du Conseil ministériel de l’ESA début décembre, seuls des « petits pays », comme le Luxembourg, ont accepté de financer cette mission. Les grands pays spatiaux ne souhaitant pas participer, la somme de 250 millions d’euros voulue par l’ESA n’a pas été atteinte.

Source : La mission déviation d’astéroïde de l’ESA en recherche de financements