L’Armée française a formé la « Red Team », une équipe de 10 auteurs de science-fiction utilisant des données réelles pour imaginer les conflits de demain avec pour but de les anticiper. 

Pouvons-nous anticiper les risques de demain par la science-fiction ? Le ministère de la Défense et des Armées a donné pour mission à la « Red Team », une équipe composée de dix scénaristes de science-fiction officialisée  le 4 décembre 2020, d’imaginer les menaces qui pourraient peser sur la France de 2030 à 2060.

Qu’est-ce que la Red Team ?

La « Red Team », créée à la fin de l’année 2019 à l’initiative du ministère des Armées, travaille sous l’égide de l’Agence Innovation Défense (AID) et est en coopération avec l’État-major des armées, la Direction générale de l’armement et la Direction générale des relations internationales et de la stratégie.

Le ministère des Armées explique sur le site de la « Red Team » que les travaux de cette équipe composée de scénaristes « auront pour objectif de nourrir les réflexions stratégiques, opérationnelles, technologiques et organisationnelles des armées, mais également d’acteurs extérieurs au ministère ».

L’équipe des scénaristes comporte des noms connus de la littérature de science-fiction française, comme Laurent Genefort, Romain Lucazeau, Xavier Dorison, Xavier Mauméjean et DOA. Deux auteurs ont préféré rester anonymes et ont choisi pour alias Hermes et Capitaine Numericus. Pour donner une forme et une couleur aux scripts de ces écrivains, l’auteur des bandes dessinées fantastiques François Schuiten et Jeanne Bregeon rejoignent également la « Red Team ». Pour finir, la sociologue Virgine Tournay, directrice de recherche et médaillée du CNRS, complète cette équipe en représentant la recherche française. La cellule « Red Team » est chargée d’imaginer les conflits de demain et d’anticiper les défis technologiques et militaires aux côtés de l’armée française. Montée des océans, menace informatique ou encore des robots soldats, les auteurs doivent explorer toutes les conséquences démographiques, économiques et géostratégiques sous la forme de romans graphiques.

Source : La « Red Team » : le programme de science-fiction de l’Armée française | lepetitjournal.com