Jeudi 30 avril, un article de Spiegel (site d’information de la revue hebdomadaire allemande) a révélé que la NSA avait mené des écoutes en France et en Allemagne. Pour obtenir ces informations l’agence de sécurité américaine s’est appuyée sur le Bundesnachrichtendienst (BND), bureau du renseignement allemand.L’annonce a eu l’effet d’une bombe. Berlin espionnerait le couple franco-allemand pour le compte de Washington. La NSA aurait utilisé les capacités du BND pour mener ces écoutes. Selon un rapport rendu public par le ZDF, elles auraient duré au moins jusqu’en juin 2013 et auraient dépassé le candide cadre de la lutte contre la menace terroriste. Les services de renseignements se seraient également intéressés, entre autre, à Airbus Group, Airbus Helicopters ainsi qu’à l’Elysée, à la commission européenne et au Quai d’Orsay. Au total ce sont 40 000 données qui auraient été recueillis sans lien aucun avec l’anti-terrorisme.


Pour en savoir plus : L’Allemagne, espion européen des Etats-Unis – Air et Cosmos.