Le laboratoire normand fête ses 20 ans, l’occasion de revenir sur sa croissance significative durant ces dix dernières années avec le développement de nouvelles activités via la création de KEO6 pour la partie fiabilité et l’intégration de Tangent’ Delta pour l’expertise Simulation et calculs, et la poursuite de ses investissements humains et matériels dans des moyens technologiques de pointe.  
 
Depuis sa création en 1999 sous l’impulsion de la Région, du Département et des industriels de l’automobile, le laboratoire CEVAA s’est développé tant au niveau structurel avec aujourd’hui 27 personnes, qu’en termes de nouveaux moyens et nouvelles compétences. 
Le CEVAA, dont la mission d’origine portait sur l’acoustique et la vibration dans le domaine exclusif de l’automobile, s’est transformé ces 10 dernières années en développant de nouvelles activités et réponses à de nouveaux secteurs industriels.
Si l’automobile reste le domaine principal (70% de son activité en terme de chiffre d’affaire), le CEVAA compte parmi ses clients des PME et grands donneurs d’ordre dans l’Aéronautique, le spatial, la sécurité défense, l’Energie ou encore le Sports et Loisirs et autres industries. 
 
Cette croissance est issue d’une volonté du CEVAA de maintenir des investissements humains et matériels dans des moyens technologiques de pointe, parmi lesquels un pot vibrant forte puissance et un vibromètre laser 3D de dernière génération.
Avec la création en 2016 de KEO6 pour la partie fiabilité et l’intégration de Tangent’ Delta pour l’expertise Simulation et calculs, le CEVAA a intégré de nouvelles ressources à l’équipe et a ainsi pu développer de nouvelles méthodes mixtes calculs/essais pour la corrélation et le recalage de la maquette numérique. Avec un périmètre d’intervention plus large sur le cycle de vie du produit, ses clients lui confient des études amonts ou sollicitent le laboratoire pour un accompagnement dans le développement ou la fiabilisation de leurs produits.
Tous ces développements ont toujours été pensés et réalisés dans un objectif de répondre aux problématiques en constantes évolutions de ses clients industriels. C’est pourquoi, le laboratoire vise pour les prochains mois et prochaines années la construction de nouvelles compétences pour répondre à de nouveaux marchés comme les essais spéciaux ou encore l’apport de la simulation dans le bruit des moteurs électriques.