Le futur lanceur lourd européen ne décollera pas avant le deuxième trimestre 2022. Un retard imputé à la crise sanitaire, qui devrait coûter 230 millions d’euros supplémentaires aux Etats membres.Second glissement en quatre moisLe lancement inaugural d’Ariane 6 avait glissé cet été de la fin de cette année au second semestre de l’année prochaine.Il est désormais reporté au deuxième trimestre 2022, suite à la réunion du Conseil des pays membres de l’Agence spatiale européenne qui s’est tenue les 28

Source : Le premier vol d’Ariane 6 repoussé d’un an