Le Rafale fait ses premières heures de vol en Grèce

Athènes a décidé de s’équiper de Rafale au standard F3R, incluant notamment la nacelle de désignation TALIOS, le système d’auto-défense SPECTRA modernisé, le moteur M88 à durée de vie augmentée, et surtout la possibilité d’emport du missile air-air Meteor. Ce dernier est un véritable boost pour le Rafale en configuration air-air : c’est un missile air-air au-delà de la portée visuelle (ou BVRAAM pour beyond-visual-range air to air missile) d’une portée de plus de 150 km. Sa no-escape zone (zone où l’appareil visé n’a aucune chance de s’échapper) est d’ailleurs la plus large de cette catégorie de missile, comprenant notamment l’AIM-120 AMRAAM américain. L’année passée, l’Armée de l’Air et de l’Espace avait justement présenté un Rafale F3R en configuration air-air équipé de deux Meteor, mais aussi de de quatre missiles Mica (portée 50k, deux en version -EM à guidage radar et deux en version -IR à guidage infrarouge), ainsi qu’un réservoir supplémentaire.

Source : Le Rafale est opérationnel en Grèce