Vingt-quatre heures après Boeing, Airbus déclare à son tour, mercredi 9 janvier, avoir passé le cap historique des 800 avions livrés. Pas un de plus, pas un de moins ! Si Boeing s’enorgueillit de 806 livraisons, l’avionneur européen parvient en apparence avec ce chiffre rond à atteindre l’objectif que ses dirigeants s’étaient fixé en atteignant en 2018 ce seuil historique, bien supérieur aux 763 avions livrés en 2017. Reste que ce chiffre intègre 20 A220, la nouvelle famille du groupe issue du rachat du pr

Source : Pourquoi Airbus affiche de bons résultats 2018… en trompe l’œil