Depuis l’explosion de son lanceur en septembre, SpaceX cherche à en comprendre l’orgine. Si la société affirme pouvoir reprendre les vols en janvier pour envoyer en orbite un satellite d’Iridium, elle doit encore avoir l’aval de l’Administration fédérale de l’aviation (FAA). En attendant, Inmarsat lui préfère Arianespace alors que SpaceX devait mettre en orbite son satellite.

Source : SpaceX annonce un lancement pour janvier mais Inmarsat lui préfère Arianespace