La Finlande se prépare à conclure un accord bilatéral de sécurité et de défense avec les États-Unis, a déclaré dimanche (8 janvier) le ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto.

Selon M. Haavisto, l’accord est toujours dans les phases préliminaires et il est peu probable qu’il soit finalisé avant plusieurs mois.

En mai dernier, la Finlande a conclu un accord comparable sur les garanties de sécurité avec le Royaume-Uni. Le gouvernement finlandais avait déjà annoncé en septembre dernier le début de négociations pour un accord de coopération avec Washington.

L’accord devrait créer les bases « d’une plus ample coopération si la situation diplomatique l’imposait ». Le ministre estime que les négociations devraient durer un à deux ans.

Le ministre a souligné que les Etats-Unis étaient « l’acteur diplomatique non-européen le plus important en Europe », particulièrement actif pour assurer la sécurité de la Finlande et du reste du continent.

Les Etats-Unis ont déjà signé 17 accords de coopération dans le domaine de la sécurité avec des pays européens et pays membres de l’OTAN. Un accord transatlantique avec la Norvège a aussi été trouvé.

« Nous avons beaucoup à apprendre de la manière dont la Norvège développe son engagement auprès de l’OTAN », a indiqué le nouvel ambassadeur finlandais à Oslo jeudi (5 janvier).

Pour en savoir plus : Tensions en Asie : 57 avions et quatre navires chinois repérés autour de Taïwan, l’île rappelle qu’elle protégera sa souveraineté et sa sécurité