[:fr]

« Entre 2015 et 2017, nous avions initié cette démarche en lançant le système « Electronic Flight Bag » (EFB) », explique Hervé Boury, directeur général adjoint Exploitation de Transavia. Ce système, installé dans le cockpit, permettait aux pilotes de consulter les documents, traditionnellement en format papier, nécessaires à la bonne préparation d’un vol : briefing, cartes météorologiques, informations aéroportuaires, manuel d’exploitation, manuel de l’avion, cartes de navigation et tout autre document nécessaire à son bon déroulement. Ce système a permis de supprimer un emport équivalent à 20 kilos de papier. « Mais il ne nous donnait pas entière satisfaction parce qu’il nécessitait deux à trois jours de maintenance d’installation. Avec l’outil AvioBook de la start-up AvioVision, rachetée récemment par Thales, tout passe par des Ipads dernière génération. L’équipe peut facilement et rapidement accéder à l’ensemble des informations indispensables au bon déroulement du vol : données liées à l’avion, nombre de passagers, données météorologiques etc… ». Transavia est donc de proposer à ses pilotes une solution 100% « paperless » pour l’ensemble des procédures de préparation des vols. Et grâce à la connectivité 4G, les données peuvent très facilement et rapidement chargées ou archivées.

Source : Transavia affranchit ses pilotes du papier – Air&Cosmos[:en]

« Entre 2015 et 2017, nous avions initié cette démarche en lançant le système « Electronic Flight Bag » (EFB) », explique Hervé Boury, directeur général adjoint Exploitation de Transavia. Ce système, installé dans le cockpit, permettait aux pilotes de consulter les documents, traditionnellement en format papier, nécessaires à la bonne préparation d’un vol : briefing, cartes météorologiques, informations aéroportuaires, manuel d’exploitation, manuel de l’avion, cartes de navigation et tout autre document nécessaire à son bon déroulement. Ce système a permis de supprimer un emport équivalent à 20 kilos de papier. « Mais il ne nous donnait pas entière satisfaction parce qu’il nécessitait deux à trois jours de maintenance d’installation. Avec l’outil AvioBook de la start-up AvioVision, rachetée récemment par Thales, tout passe par des Ipads dernière génération. L’équipe peut facilement et rapidement accéder à l’ensemble des informations indispensables au bon déroulement du vol : données liées à l’avion, nombre de passagers, données météorologiques etc… ». Transavia est donc de proposer à ses pilotes une solution 100% « paperless » pour l’ensemble des procédures de préparation des vols. Et grâce à la connectivité 4G, les données peuvent très facilement et rapidement chargées ou archivées.

Source : Transavia affranchit ses pilotes du papier – Air&Cosmos[:]